Marcelline Brunello, s’est éteinte à l’âge de 101 ans

Dicembre 31, 2014 0 Di wp_1026259

10 Novembre 2014
Purtroppo da Grigny ci è pervenuta la triste notizia che la signora Marcelline Brunello è deceduta lo scorso ottobre  all’età di 101 anni.
Lo comunichiamo con rammarico poiché avevamo dato notizia sul nostro sito della sua festa di compleanno come centenaria.

 

Marcelline appartenait à ancienne famille de grignards.

Son père était originaire de la ville de Schio avec laquelle Grigny entretient des liens d’amitié. Comme beaucoup de ses compatriotes à l’époque, il était venu à Grigny en 1896 pour extraire la pierre meulière, « taper la butte » comme on disait à l’époque, chez Piketty.
Ils étaient huit enfants dans la famille et ont vécu dans la cité Piketty, route de Corbeil.
Marcelline a perdu ses parents alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Elle a travaillé d’abord dans les champs puis chez Saunier à la ferme et ensuite dans les différentes industries des environs comme ouvrière. Durant la 2e guerre mondiale, elle se retrouve dans les usines de gazogènes à Ris Orangis. Elle fabriquera des casseroles, des clignotants pour l’industrie automobile et terminera sa carrière professionnelle en confectionnant des bijoux.
Marcelline s’est mariée à 17 ans, avec un italien, Brunello Emilio que les cadres de la société Piketty étaient allé chercher pour travailler la « belle meulière ». Ils habiteront tous les deux dans la maison sur la route de Corbeil et ils auront un fils.
Marcelline, entre les corvées ménagères et son travail se faisait une joie d’aller danser le samedi soir avec son mari chez « Cervo » (aujourd’hui le café de la mairie) et d’aller au cinéma à Juvisy le dimanche après-midi.
Elle a vécu les transformations de Grigny et a assisté à la grande mutation urbaine de la commune qui n’était alors qu’un village et qui peu à peu a vu s’élever les immeubles de Grigny 2 et se construire la Grande Borne. Marcelline est très peu retournée en Italie, elle était Grignarde avant tout.
Elle s’est éteinte la Maison de Retraite du « Bois Joli » en douceur, le 1er novembre dernier, à l’âge de 101 ans. Un dernier hommage lui a été rendu, le jeudi 6 novembre lors d’une cérémonie religieuse célébrée en l’église Saint-Antoine Saint-Sulpice avant son inhumation au cimetière ancien de Grigny.